Moto GP

Moto2
5 août 2018 à 11h20

Moto2 de République Tchèque

Un copié-collé de 2017 ?

Salut les amis,

Après une petite pause estivale, nous voilà repartis sur les routes du Continental Circus. En effet, on a rendez-vous ce weekend à Brno en République Tchèque.

Sur ce long circuit très complet, alternant vitesse, sinueux et enchaînements rapides, nous devrions cette année retrouver un weekend sec et fortement ensoleillé. Des conditions idéales pour se positionner en avance !

Je vous propose aujourd’hui de nous tourner vers la classe intermédiaire en Grands Prix : la Moto2. Véritable tremplin vers la MotoGP, elle offre généralement chaque année du renouveau dans les pilotes de pointe.
Et la saison 2018 est plutôt dans ce cas, puisque le champion et le vice-champion de l’an passé ont monté de catégorie. Par ailleurs, les out-siders de fin 2017 ont confirmé, à savoir Oliveira, Bagnaia, ou à moindre mesure Binder. Certains pilotes présents depuis plusieurs saisons, réalisant des coups d’éclat réguliers, ont également fait de belles choses : c’est le cas de Baldassari et Pasini. Enfin, un rookie est en train de s’affirmer : le champion Moto3 en titre, Joan Mir.
Les 5 premiers cités se sont d’ailleurs partagé 8 des 9 victoires de la saison, tandis que Mir tourne de plus en plus autour de son premier succès avec 3 podiums.

Lors du dernier GP, en Allemagne, la victoire est revenue à Binder, devant Mir.
Les deux leaders du championnat ont joué de malchance : Oliveira s’est touché avec Vierge au premier tour et a perdu beaucoup de temps dans la manoeuvre, et il aurait mérité mieux que sa quatrième place finale ; de son côté, Bagnaia a effectué une énorme remontée, après avoir dû passer dans l’herbe pour éviter Pasini qui avait chuté juste sous ses roues.

L’an passé, ici à Brno, la course avait été interrompue après 7 tours avec l’arrivée de la pluie.
Avant le drapeau rouge, Pasini menait devant Morbidelli, Oliveira et Bagnaia, qui étaient également les 4 premiers pilotes à l’issue des qualifications du samedi. Autant dire qu’on tenait là les hommes forts sur le sec.
De son côté, Mir l’avait emporté en Moto3, à l’issue d’une belle bagarre avec Fenati.

Pour moi, les hommes forts de l’an passé seront ceux sur lesquels il faudra compter ce weekend.
Je pense que ça se passera entre Bagnaia, Oliveira et Pasini, avec un Mir pouvant réellement venir jouer les trouble-fêtes.
Je ne crois pas en Alex Marquez, qui est en perte de confiance depuis plusieurs GP, j’espère que Quartararo restera dans le rang comme au Sachsenring, de même que Binder. Reste un facteur X : Baldassari. Nous verrons dimanche s’il est nécessaire de couvrir, mais son inconstance me fait l’écarter pour le moment.

Mon prono est donc : victoire de Bagnaia ou Oliveira ou Pasini, remboursé en cas de victoire de Mir. Le tout pour une cote de 1,58 (1,551 chez Winamax).

Pour réaliser ce pari, il faut répartir votre mise.
Sur une base de 100€, il faut miser :
- 37,10€ sur Bagnaia à une cote de 4,26
- 27,01€ sur Oliveira à une cote de 5,85
- 23,07€ sur Pasini à une cote de 6,85
- 12,82€ sur Mir à une cote de 7,80

Le départ de la course sera donné dimanche à 11h20… restez connectés !

Mon pronostic

Victoire Bagnaia ou Oliveira ou Pasini, remboursé si victoire de Mir

Cote

1.58

Mise

300€

Confiance

80%

% Bankroll

3%

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match.