Tennis

ATP Masters 1000 - Rome
19 mai 2018 à 20h10

Zverev vs Cilic

Cilic a très souvent pris un set à Zverev et peut profiter de la fatigue de l’allemand pour au moins remporter un set

Alexander Zverev a un bilan sur terre cette saison de 16 victoires en 18 matches. Il vient d’enchaîner 12 victoires consécutives en seulement 16 jours. Goffin est le seul à lui avoir pris un set sur les 25 derniers.
L’Allemand a un bilan de 4 victoires en 5 matches face à Cilic dont une victoire sur terre à Madrid l’an dernier.
Cilic a un taux de victoires de 62,1% sur terre en carrière avec 2 titres et 4 finales. Il n’avait atteint que 5 fois en carrière un quarts en Master 1000 (dont 3 fois sur les 4 derniers tournois). Avec cette demie à Rome, il réalise donc la meilleure perf de sa carrière sur terre et enchaîne donc pour la 4eme fois en 5 tournois au moins un quart de finale ce qui prouve réellement sa progression sur la surface puisqu’il est le 3eme meilleur joueur du circuit sur terre depuis début 2017 en termes de % de jeux remportés sur son service et sur le service adverse.
Zverev lui a remporté 70,7% de ses matches sur terre en carrière (4 titres et une finale) et en Masters 1000, il reste sur 2 titres, 2 demies et un quart sur les 5 derniers tournois.

Le coup de pompe physique attendu face à Goffin n’a pas eu lieu même si la qualité de jeu de l’allemand s’effrite de match en match. Déjà contre Edmund (75-76), il avait montré des signes de faiblesse avec 5 balles de break concédées (2 breaks) alors qu’il n’avait concédé qu’une seule balle de break durant tout le tournoi de Madrid. Hier il s’est à nouveau fait breaker deux fois par Goffin et même concédé un set.
Il vient de jouer 26 sets en 17 jours et il n’est pas passé loin de la défaite hier. Je dois reconnaître que sa force mentale est exceptionnelle pour avoir renversé l’avantage du Belge dans le dernier set.
Même si Zverev est au dessus de Cilic sur le papier, je ne trouve pas l’écart insurmontable pour le Croate qui a toujours pris un set à Zverev lors des 5 confrontations et remporté 49,8% des points face à l’allemand sur l’ensemble des confrontations, ce qui veut dire que Zverev n’a jamais vraiment dominé Cilic mais plutôt remporté les points décisifs avec 46% des balles de break converties !
Cilic a peu joué dernièrement et n’a jamais eu de problème d’endurance puisqu’il a remporté 27 des 40 matches disputés en 5 sets en carrière. Cilic a littéralement explosé Carreno hier en 1h de jeu (63-63) remportant 96% des points sur sa première balle et 70% sur sa seconde.
La cote de Zverev face à Cilic n’a fait que chuter mois après mois (4,70 en 2015 ; 2,10 en 2016 puis 1,90 en 2017 avant d’être favori aujourd’hui en 2018).

« Je suis juste heureux de disputer encore une demi-finale. Depuis trois semaines, j’enchaîne les matches, evidemment que je suis fatigué mais cela fait partie du jeu et dans les moments clés des matches je dois trouver un moyen de m’imposer. C’est ce que je fais depuis trois semaines. J’ai réussi des coups exceptionnels et je suis en demie, c’est tout ce qui compte. Ce match contre Cilic s’annonce très difficile. Nous sommes deux joueurs similaires, grands, bons serveurs et présents sur toutes les balles. Ce match va être amusant. »
« Je me sens extrêmement bien. Cette victoire face à Carreno vient concrétiser un gros travail ces dernières années pour atteindre une demie sur terre en M1000. Je suis très heureux. J’ai servi incroyablement bien contre Carreno à la fois en première et en deuxième balle. C’est très important pour moi. Cela me donne ensuite une grande liberté dans mon jeu. Quand je sers bien, tout vient naturellement ensuite. En retour je peux prendre plus de risques et être plus agressif. Je ne dis pas que mon jeu est parfait mais qui peut le dire quand on joue un M1000, les adversaires sont de qualité. J’ai vraiment progressé ces dernières années sur terre. Depuis l’an dernier j’ai changé mes méthodes d’entraînement et cela paye sur les courts ! »

Les courts de Rome seront très rapides ce samedi après 3 jours de soleil et de chaleur. Cela va donc niveler l’écart entre les deux joueurs puisque Zverev est plus capable de s’adapter à une surface lente que Cilic même si les deux joueurs sont des joueurs de surface rapide.

On peut s’attendre à une partie très serrée. Les deux joueurs n’ont jamais joué moins d’1h50 sur les courts (en deux sets) et jusqu’à 2h40 à Madrid l’an dernier. On pourrait croire que ce match ne durera pas longtemps puisque les échanges seront courts en raison du style de jeu des deux joueurs plutôt adeptes d’une prise de risque tôt dans l’échange. Sauf que ces deux joueurs remportent chacun 50% des points donc le nombre d’échanges peut faire durer le match.

Mentalement et physiquement je pense que Zverev peut rapidement s’agacer et perdre patience si Cilic joue hier comme face à Carreno. Edmund en étant très moyen et Goffin en commettant énormément de fautes directes ont aidé Zverev à garder le contrôle des matches. Mais Cilic est capable de part sa puissance au service et son agressivité en retour de faire mal à Zverev. Cilic est frais dans sa tête, bien dans son corps, et même si mentalement il a parfois des grosses chutes libres, je le sens près à livrer un énorme combat ! Il a quand même fait finale au dernier Wimbledon et au dernier Australian Open. Il a donc prouvé sa capacité depuis 18 mois à être présent dans les grands rendez-vous...

Sur terre depuis 2016, il est à 26 victoires pour 10 défaites. Et sur ces 10 défaites, il a pris un set 6 fois et perdu au tie-break 2 fois. Seulement 2 fois, il s’est incliné largement sans prendre de set : Jaziri à Istanbul juste après son mariage et à Roland l’an dernier face à Wawrinka. Je trouve que deux fois en 26 matches c’est peu, sachant que Zverev n’aura certainement pas la fraîcheur mentale et physique pour dominer dans les largeurs le Croate puisqu’il ne l’a jamais fait en 5 confrontations en étant frais et dispo.

Mon pronostic

Cilic gagne ou perd d’un set

Cote

1.70

Mise

175€

Confiance

75%

% Bankroll

2%

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match.